Qui sommes nous ?

Notre histoire

1999 

  • En août, Bui Dinh Long, membre fondateur d’origine vietnamienne, va à Kontum où il rencontre les Sœurs de la Providence. Elles y ont ouvert une école maternelle deux ans auparavant, où sont scolarisés gratuitement 80 petits Montagnards extrêmement pauvres en demi-pension. À cette époque, les 100 élèves vietnamiens paient des frais de scolarité.

2002

  • Notre association voit le jour le 13 avril avec 21 membres fondateurs.
  • Budget envoyé au Vietnam cette première année sert à scolariser des enfants, à les habiller et à les nourrir. Effectivement, Sœur Innocentia explique : « À l’école, nous faisons le maximum pour les repas de midi afin de compenser l’absence cruelle de repas du soir dans les familles ».

2003

  • Financement de la rénovation de la cuisine de l’école Sao Mai.

2004

  • Financement des travaux d’évacuation des eaux usées.
  • Distribution, deux fois par an, de colis alimentaires aux familles pauvres.
  •  Amélioration du repas de midi des petits de la maternelle en offrant une plus grande variété d’aliments.

2005

  • Aide ponctuelle aux populations pauvres de Ben Tre dans le delta du Mékong.

2006

  • Poursuite de notre aide à Ben Tre.
  • Financement du forage de 25 puits.
  • Financement de la construction d’un internat pour filles à Dak Ha.
  • Prise en charge des salaires de deux maîtresses, d’une cuisinière, d’une aide-cuisinière et d’un gardien.
  • Mise en place de micro-crédits à Kontum pour permettre à de jeunes agriculteurs de devenir autonomes.

2007

  • Aide ponctuelle aux populations défavorisées de Cu Lao Gieng, dans le delta du Mékong.
  • À Kontum, financement de la réparation des plafonds et du système électrique des salles de classe de la maternelle.
  • Mise en place d’une distribution mensuelle de colis alimentaires à 20 familles très pauvres.

2008

  • Aide ponctuelle à Can Tho dans le delta du Mékong.
  • À Kontum, financement de la construction d’un réfectoire en dur pour les jeunes filles internes (auparavant, repas dans un ancien poulailler désaffecté…)

2009

  • Pendant notre voyage de novembre 2008, ayant constaté les énormes besoins dans la région de Kontum, nous décidons de nous consacrer uniquement à Kontum.
  • 73 enfants parrainés dont 4 à la maternelle, 43 à l’école primaire et 26 au collège.
  • Constatant que les enfants des ethnies minoritaires sont défavorisés dans des classes de 40 élèves avec une seule maîtresse, nous décidons d’embaucher 2 nouvelles enseignantes pour que chaque classe ait 2 maîtresses.
  • Financement du repas de midi des 80 élèves montagnards de la maternelle.
  • Mise en place d’une armoire à pharmacie réapprovisionnée mensuellement et qui sert aux Sœurs, au personnel, aux élèves, aux filleuls et à leurs familles.
  • Instauration de la fourniture de serviettes hygiéniques pour les jeunes filles de l’internat.
  • À l’automne 2009, Kontum est frappé par le typhon Ketsana. Les dégâts sont importants et nous accordons un budget exceptionnel pour aider 16 familles qui ont perdu leur maison et / ou leurs biens.

2010

  • 79 enfants parrainés.
  • Agrandissement du réfectoire de l’internat des filles avec l’ajout d’une salle d’études que nous meublons.
  • Installation d’un bassin de lavage de vaisselle, et des meubles de rangement.
  • Avec l’aide financière du club Soroptimist, pose d’un carrelage dans les toilettes de la maternelle et installation de lavabos.
  • Financement à nouveau du raccordement de l’évacuation des eaux usées, les canalisations ayant été coupées lors de travaux dans la rue devant l’école.
  • Financement du forage de 3 puits, chacun fournissant de l’eau à tout un quartier.
  • En juillet la collecte lors de la projection de diaporamas du photographe André Antoine rapporte 475 €.

2011

  • 84 enfants parrainés dont 4 à la charge de notre association, leurs parrains ayant arrêté leur participation.
  • Construction d’un nouveau bloc sanitaire pour l’internat de filles, avec 5 douches à l’eau froide et 5 WCs. Les internes participent au chantier en y acheminant les briques.
  • Forage de 3 nouveau puits.
  • En collaboration avec l’association A.M.E., financement de la construction d’une maison sur le modèle traditionnel pour une famille dans le village de Kon Doxing.
  • Financement d’une distribution mensuelle de lait à l’orphelinat du centre ville.
  • Financement d’une distribution mensuelle de riz pour l’internat de garçons.
  • Mise en place d’une page Les Enfants de Kontum sur Facebook.

2012

  • 92 enfants parrainés dont 8 dorénavant à notre charge.
  • À l’occasion de notre 10ème anniversaire, séjour à Kontum avec 6 parrains et un donateur.
  • Financement d’un bloc sanitaire à l’internat hébergeant 98 garçons : 12 WCs, 12 douches, et 2 tables de lavage à 8 robinets chacun.

2013

  • À l’internat des filles, financement par l’évêché d’un second dortoir que nous meublons.
  • Participation financière à la création d’une cour de récréation à la maternelle avec une balustrade sous auvent le long de l’école.
  • Dorénavant financement des repas des 104 garçons de l’internat.

2014

  • 100 enfants parrainés dont 12 à notre charge.
  • Le déménagement de l’internat de garçons, décidé par l’évêché, nous contrarie car le bloc sanitaire financé deux ans auparavant ne sert plus. Sans nouvelles de ce nouvel internat nous mettons notre aide alimentaire en suspens.
  • Arrivée de deux trentenaires : Carole T. et Sonia qui ont pris des responsabilités au bureau.
  • Fabrication de tirelires distribuées dans des commerces, écoles et cabinets médicaux des Vosges pour récolter des fonds.

2015

  • 94 enfants parrainés dont 21 à notre charge représentent une lourde charge, ce qui nous amène à faire des économies sur d’autres postes :
    – nous arrêtons de financer la soupe de Noël à Mangla (village près de Kontum)
    – nous arrêtons notre contribution annuelle au Téléthon.
    En revanche, nous continuons notre don annuel aux Restos du Cœur de Raon-l’Etape.
  • À notre Assemblée Générale d’avril, projection de « Les Montagnards Oubliés », un film documentaire poignant relatant la vie d’une vingtaine de jeunes Montagnards amenés en France dans les années 70; une histoire de déracinement, enracinement et vies reconstituées.
  • Vente de stylos à Gérardmer pour un bénéfice de 230 €.

2016

  • 88 enfants parrainés dont 19 à la charge de notre association. Le nombre croissant de filleuls à notre charge compromet l’équilibre de notre budget. Actuellement, notre réserve d’argent nous permet de faire face, mais pour pérenniser nous devrons trouver de nouvelles ressources.
  • Nos filleuls grandissent et 13 d’entre eux arrivent à la fin de leurs études au lycée :
    – 2 continuent leurs études
    – 1 redouble
    – 1 se marie
    – 2 font leur service militaire
    – 7 entrent dans la vie active.
  • Coup de jeune sur le bureau avec la prise de responsabilités de nos deux trentenaires qui deviennent présidente et secrétaire.
  • André Antoine fait don conséquent à notre association, fruit de la vente des livres de ses photos projetées lors de l’Assemblée Générale d’avril (impression financée par un mécène).

2017

  • 92 enfants parrainés dont 16 à la charge de notre association.
  • 7 enfants diplômés dont 5 continuent leurs études.
  • En janvier, deux membres se rendent au Vietnam et reçoivent un excellent accueil à Kontum de la part des Sœurs, des élèves, des filleuls et des internes.
  • Lors de ce voyage, nous constatons que les orphelinats de la ville bénéficient de beaucoup d’aides (USA et Italie), ce qui nous incite à ne plus financer le lait.
  • À l‘automne, création d’un nouveau logo et début de la conception d’un site Internet.

2018

  • 89 enfants parrainés dont 14 à la charge de notre association.
  • 8 enfants diplômés dont 4 continuent leurs études.
  • Ce site Internet a été mis en ligne en avril et présenté à l’Assemblée Générale.
  • En prévision du déménagement des Sœurs, fermeture de l’école maternelle en fin d’année scolaire.
  • Déménagement des Sœurs et de l’internat de filles en septembre.
  • Mise en suspens des virements de notre aide dans l’attente de plus d’informations.

2019

  • En janvier, voyage de deux de nos membres à Kontum.
  • Les nouvelles étant rassurantes, reprise des virements bancaires.
  • Une demande de permis de construire est déposée par les Sœurs pour une nouvelle école maternelle.
  • Des 12 enfants en fin d’études secondaires, 10 sont entrés directement dans la vie active et les 2 autres ont renoncé à leur projet d’études supérieurs trouvant le niveau trop difficile.
  • 80 enfants parrainés, dont 6 à la charge de notre association.

2020

  • Arrêt de la distribution de colis alimentaires pour des raisons d’intendance et de mobilité.

Notre équipe française

Le Bureau 2020 – 2022

Présidente et secrétaire par intérim : Carole AGNÈS
Trésorière : Monique THIERY
Chargé de communication : François ACCILI

Les présidentes précédentes :

2016 – 2020 : Carole TRARBACH
2014 – 2016 : Carole AGNÈS
2012 – 2014 : Christiane POULL
2008 – 2012 : Carole AGNÈS
2006 – 2008 : Fabienne CECCHIN
2004 – 2006 : Karina De TAVERNIER
2002 – 2004 : Martine FRESSE

Les trésoriers précédents :

2004 – 2008 : Claude HUNG
2002 – 2004 : Henri BAUER

Les secrétaires précédents :

2020 – 2021 : Nadine ORIVELLE DE BORTOLI
2019 – 2020 : Carole AGNÈS
2017 – 2019 : Sonia TRIONFINI
2007 – 2016 : Claudine CASILINO
2002 – 2007 : Thierry SALÉ

Les membres actifs actuels :

François ACCILI
Carole AGNÈS
Jean-Paul ALISON
Claudine CASILINO (membre fondateur)
Fabienne CECCHIN (membre fondateur)
Karina DE TAVERNIER (membre fondateur)
Monique FEUTRY (membre fondateur)
Nicole GILGENMANN
My HEYM
Paule HINGRAY-GEHAY
Marie-Thérèse LALLEMAND
Ngoc-Hanh LU
Nicole MARCHAL
Geneviève MATTERN
Nadine ORIVELLE DE BORTOLI
Christine PARENT
Jacques PARENT
Christiane POULL
Monique THIERY
Carole TRARBACH
Sonia TRIONFINI

Notre équipe vietnamienne

Notre association est laïque, mais nos interlocutrices sont les Sœurs catholiques de la Congrégation des Sœurs de la Providence de Portieux, sûres, dévouées et fiables. Elles ont des conditions de vie plus que modestes.

Sœurs Innocentia et Anselme-Marie sont d’une génération qui parle français et dans leur jeunesse, elles ont vécu et travaillé en France (à Portieux et à Paris) pendant quelques années. Elles ont décidé de retourner au Vietnam pour aider leurs compatriotes. Arrivées à Kontum dans les années 1970 pour travailler auprès des lépreux et des pauvres Montagnards, elles ont ouvert en 1997 l’école maternelle Sao Mai, ce qui signifie « Étoile du Matin ». Pendant des années, elles ont géré seules tout ce travail. Il y a une vingtaine d’années, elles ont été rejointes par Sœur Anna et tout récemment par la jeune Sœur Thérèse. En 2018, les Sœurs se sont trouvées dans l’obligation de déménager dans les nouveaux locaux, entraînant la fermeture, que nous espérons temporaire, de l’école maternelle.

Le moment venu, les Sœurs prennent leur retraite à Cu Lao Gieng, une île au milieu du fleuve Mekong près de la frontière cambodgienne. Comme disait Sœur Innocentia « une sœur part à la retraite quand elle ne peut plus marcher ». En 2010, on estimait que la Congrégation était forte de plus de 550 sœurs vietnamiennes, dont beaucoup sont basées dans la ville de Can Tho, siège vietnamien de la Congrégation de Portieux. Cette maison de formation au bord du delta du Mekong est pleine de jeunesse et de vie, ce qui pérennise notre association, car la relève est assurée par ces jeunes Sœurs.

Sœur Innocentia a pris sa retraite à Cu Lao Gieng en avril 2021. Cette perle rare nous manquera beaucoup.

Sœur Anselme-Marie est responsable de notre programme de parrainage; elle suit les filleuls et traduit les courriers entre filleuls et parrains.

Sœur Anna était directrice de l’école maternelle jusqu’à sa fermeture en 2018. Elle a quitté Kontum en 2020 pour un poste à responsabilités au sein de la Congrégation au niveau provincial. Son dynamisme nous laissera un excellent souvenir. Sœur Anna doit revenir à Kontum en 2022 à la fin de son mandat provincial.

Il y a trois nouvelles sœurs à Kontum – Dominique, Marie-Hervé et Marie-Marthe. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de les rencontrer.

Sœur Thérèse surveille l’internat et assiste les autres Sœurs.

Pin It on Pinterest